SOCIETE DE CHASSE   F.C.M.  126

 

 

 

   Les membres de la société de chasse ont choisi en 2015 d’implanter avec l’aide de la fédération des chasseurs de la Manche une souche de faisans sur la commune. Nous n’étions pas seuls car une dizaine d’autres sociétés voisines (situées au sud) nous ont accompagnées dans cette aventure.

 

Comme relaté dans le bulletin de l’an passé, la mayonnaise a l’air de prendre puisque de 28 couvées recensées l’an passé sur la commune, nous sommes passés à 46 en 2017, et ces couvées vont à leur tour en 2018 nous fixer cette population de faisans. Vous en croisez dans les chemins, et nous sommes tous contents de voir que notre effort se concrétise. La municipalité m’a demandé de fournir des photos pour la première de couverture de ce bulletin, c’est une reconnaissance de l’effort fait par une grande majorité des chasseurs de la commune.

 

Je rappelle ici que le tir de la poule faisane est interdit par arrêté préfectoral sur l’ensemble du territoire communal et que nous avons limité le prélèvement des coqs à 1 par chasseur et par jour de chasse.

 

Les couvées de perdrix rouges cette année sont de 4, de petites couvées mais couvées quand même…

 

Le plan de chasse chevreuils mis en place il y a environ 25 /30 ans par la fédération des chasseurs avait lui aussi été très critiqué mais force est de constater sa réussite, environ 5500 d’entre eux peuvent être prélevés dans le département chaque année. La gestion des populations gibier doit être notre priorité, c’est simple : laisser des reproducteurs naturels sur le terrain, ceux qui sont nés sur place restent sur place, ils sont chez eux.

 

Plus difficile pour la population lièvre, mais qui est malgré tout en augmentation cette année, pour les lapins 1200 d’entre eux ont été prélevés, en nette augmentation par rapport aux années précédentes.

 

Le nombre de 68 chasseurs reste le même et merci encore aux volontaires qui maintiennent en place, en fonction et en état les nourrisseurs à faisans qui vont servir aussi aux perdrix qui vont rester sur place.

 

Merci à tous les propriétaires, chasseurs ou non qui nous laissent leurs terres à disposition.

 

Au nom des membres du bureau et de tous les chasseurs, je vous adresse nos vœux les meilleurs pour cette nouvelle année.

 

Michel POULAIN

 

SOCIETE DE CHASSE  F.C.M.  126

2015/2018 Opération repeuplement faisans

 

Avec l’aide de la fédération des chasseurs de la Manche, nous avons mis en place une opération repeuplement faisans.  Nous l’avions déjà essayé en 1994, mais seuls.

Cette fois, nous le faisons en même temps que les communes de Barneville-Carteret, Saint Jean de la Rivière, Saint Georges de la Rivière, La Haye d’Ectot, Sortosville en Beaumont, Le Mesnil, Fierville les Mines, Port-Bail et Saint Jacques de Néhou, soit 10 communes pour une superficie de 4800 hectares et nous espérons que d’autres vont venir se joindre à nous. D’autres secteurs dans le département ont le même projet en cours.

Pourquoi ?

Nous espérons à terme avoir une population sauvage qui se reproduit naturellement afin d’en finir avec les lâchers de «  faisans de tir ».

Le terrain de la société de chasse s’y prête parfaitement.

Nous nous sommes engagés quasiment à l’unanimité pour la société de chasse des Moitiers d’Allonne puisque 98% des chasseurs présents lors de  la réunion prévue pour ce projet l’ont accepté ainsi que certaines chasses privées.

 

En quoi cela consiste sur notre commune ?

Tout d’abord, nous avons implanté environ 100 agrainoirs sur l’ensemble de la société de chasse, 1 pour 10 Hectares. Ces nourrisseurs, puisqu’il faut les appeler ainsi, sont approvisionnés et surveillés par dix groupes d’environ six chasseurs toute l’année. Il faut que les faisans trouvent à manger par tous les temps (pluie, neige…).

Trois exploitants de la commune ont semé à l’automne 30 hectares de couvert végétal qui restera en place jusqu’au printemps, couvert particulièrement apprécié par les faisans, pour se cacher et se nourrir pendant l’hiver.

Nous avons lâché en deux fois environ 550 faisandeaux de 11 à 12 semaines vers le mois de juillet, pour qu’ils s’habituent à leur nouvel environnement (1400 faisandeaux pour les 10 communes). Cette souche de faisans communs d’origine sauvage à la 2 ou 3ème  génération, a la particularité de se percher la nuit. 

Nous ne  tirons pas les poules faisanes et ce pour tous les chasseurs sur l’ensemble des communes impliquées dans ce projet puisque c’est un arrêté préfectoral.

Un comptage des coqs « chanteurs » sera fait au printemps pour faire le bilan des rescapés de l’hiver, et ces coqs vont rapprocher les poules.

L’ensemble de ces mesures est prévu pour trois années consécutives donc jusqu’en 2018 : lâcher de faisandeaux et protection des poules faisanes. Après il faudra gérer la population sur place.

La réussite de ce projet dépend de la volonté des chasseurs et non chasseurs, à faire en sorte que ces faisans puissent s’intégrer au mieux, nourriture, protection des poules, etc. 

Une bonne douzaine de couvées réussies en 2016, ce serait déjà très bien et je pense que la pompe serait amorcée.

 

Par ailleurs, pendant la saison 2014/2015, environ cinquante renards ont été détruits, en battue, déterrage et pendant la chasse, c’est peut-être la raison pour laquelle un peu plus de lièvres ont été vus et prélevés pendant la saison en cours.

Merci à tous les propriétaires qui nous mettent leurs terres à disposition, ce qui permet à tous les chasseurs habitants la commune de pouvoir s’adonner à leur passion.

Au nom des membres du bureau et de tous les chasseurs, je vous adresse nos vœux les meilleurs pour la nouvelle année.

 

 

Michel POULAIN

 

Mairie

9 rue des Trois Forges

50270 Les Moitiers d'Allonne

Tel : +33 02 33 53 81 88

Fax : +33 02 33 53 03 20

Contact Secrétariat Mairie 

Gestion du site

 

Ouverture au Public :

Mardi et Jeudi

  de 10h00 à 12h00

Mardi et Vendredi 

  de 13h30 à 17h30

 

Syndicat Mixte des Espaces Littoraux de la Manche

SYMEL

Office du Tourisme de la Côte des Isles OTCDI