La Communauté d’Agglomération du Cotentin est devenue réalité depuis un an, après quelques débats parfois houleux, après beaucoup d’inquiétudes et de très fortes oppositions, et tout cela en quelques mois : un record ! Nous sommes maintenant intégrés au sein d’une des quatre communautés XXL de France. Les méthodes y sont différentes et les procédures complexes. Nous avons changé de dimension avec l’objectif commun de faire réussir ensemble le Cotentin dans sa globalité.

 

Au moment où le cumul des mandats est proscrit au niveau national, paradoxalement il est quasiment imposé aux maires dans les intercommunalités Alors, ici nous avons su inventer un autre modèle qui permet de répartir la charge de travail des élus. C’est ainsi que Michèle m’a proposé de la représenter au conseil d’agglomération. Je l’en remercie et j’en suis très honoré. Mais rassurez-vous, elle siège à la commission d’évaluation des charges transférées, la CLECT, véritable ministère des finances de l’agglomération. Quant à moi, le président Valentin m’a délégué aux questions environnementales et à la gestion des déchets.

 

Dès le début janvier, toutes les équipes de fonctionnaires ont poursuivi leur mission sans que les usagers ne s’aperçoivent du changement. Ils ont tous assuré et je tiens à les remercier et à les féliciter pour leur conscience professionnelle. Mais rapidement, nous avons dû mettre en place une organisation et une hiérarchie spécifique au pôle déchets. Les presque 300 agents sont depuis fin septembre structurés en quatre unités opérationnelles pour les collectes, les déchetteries, le traitement et le tri des déchets, et deux unités transversales pour l’administration du service, le développement du recyclage et la prévention des déchets. L’organigramme de la direction déchets a été le premier à être validé par le comité technique paritaire.

 

Les premières harmonisations de pratiques auront lieu dès ce 1er janvier 2018 avec la collecte en monoflux pour les emballages et les journaux magazines sur le Cotentin. Il en est de même pour le partenariat avec l’association Cœur et cancer qui est étendu à tout le territoire pour la collecte du verre. Nous avons donc tous une deuxième bonne raison de trier notre verre. Depuis octobre dernier, de nouvelles bennes sont arrivées dans nos déchetteries. Elles permettent le recyclage des déchets d’ameublement, nous pourrons ainsi rapidement faire l’économie de 2 000 à 3 000 tonnes de déchets à enfouir.

 

Des études nouvelles ont démarré et celles qui étaient encours dans les ex communautés de communes ont été poursuivie. Dès le début 2017, afin de satisfaire le plan régional de prévention et de gestion des déchets, nous nous sommes associés avec nos voisins du département de la manche tout entier et également les secteurs de Bayeux, Vire et Flers, pour étudier le devenir de nos centres de tri à l’horizon 2022, après application des consignes de tri étendues aux films d’emballage, aux pots et barquettes. Le résultat sera connu fin mars, les élus auront alors les cartes en main pour prendre les bonnes décisions. Le dossier de l’extension de la déchetterie de Valognes, qui est complètement saturée, a été repris, tout comme les différentes mises aux normes des différentes déchetteries. Quant au financement incitatif étudié par l’ex communauté de communes des Pieux, il se révèle être une fausse bonne idée, et absolument pas adapté à notre territoire et à notre population.

 

Enfin, les grands chantiers que nous devons mener cette année ne manquent pas. Il faudra relancer le dispositif de broyage de branchages à domicile avec l’unité prévention, mettre en place une véritable politique de remplacement des agents avec le service ressources humaines. Une autre urgence nous attend au sujet des locaux sociaux de certaines équipes sur Valognes et Montebourg. Nous aurons également à travailler sur les schémas de collecte et les règlements de déchetterie, afin d’offrir aux usagers des services harmonisés. Mais attention, harmonisation ne veut pas dire uniformisation. Tout cela doit avoir du sens et de la cohérence.

 

Pour conclure, nous venons de mettre sur les rails notre plan climat air énergie territorial dont j’ai la responsabilité. Simultanément, les mêmes procédures sont en cours pour le plan de déplacement, le plan local de l’habitat, et les révisions des PLU intercommunaux et du SCOT. Tous ces documents de planification seront l’occasion de nombreux échanges avec la population, les entreprises et les élus municipaux. Nous aurons donc multiples occasions de profiter des compétences et des motivations des uns et des autres au cours des mois qui viennent. Dans cette attente, je vous souhaite une bien belle année 2018.

 

 

 

                                                                                                                              Edouard MABIRE

 

Mairie

9 rue des Trois Forges

50270 Les Moitiers d'Allonne

Tel : +33 02 33 53 81 88

Fax : +33 02 33 53 03 20

Contact Secrétariat Mairie 

Gestion du site

 

Ouverture au Public :

Mardi et Jeudi

  de 10h00 à 12h00

Mardi et Vendredi 

  de 13h30 à 17h30

 

Syndicat Mixte des Espaces Littoraux de la Manche

SYMEL

Office du Tourisme de la Côte des Isles OTCDI